dimanche 12 août 2018

La Casserole + La Halle Papin = Good vibes

La Casserole est un collectif qui organise des grosses sessions de jam sauce funky (initialement dans le 18ème, puis dans le 11ème, dans le 19ème...) et cet été à Aubervilliers.

La Halle Papin est une ancienne manufacture de pneumatiques désormais gérée par le collectif Soukmachine qui en a fait à la fois des ateliers d'artistes, artisans, bricoleurs, designers... et un lieu festif où se déroulent régulièrement des concerts.

62, Rue Denis Papin à Pantin



Vive les groues

Les Groues c'est fini mais ça reprendra dans un an...

Les Groues c'est un terrain en friche géré par l'équipe des gros bricoleurs Yeswecamp, association également responsable de l'aménagement de l'espace des grands voisins.

Pas mal d'activités / animations ont été organisées depuis avril.
https://www.facebook.com/vivelesgroues/

 Demi: 2,50€.

290, rue de la Garenne à Nanterre

L'Eléphant du nil...quasi tous les défauts d'un café parisien...sauf 1...

Le bon point c'est le café à 1€ au comptoir à 2 pas de Saint Paul...

Pour le reste c'est beaucoup moins bien...

Tu demandes un Chardonnay à 2,5€, on te dit qu'il y en a plus et on te refile un autre pif...plus cher... Tu demandes un demi, on te donne la bière de base qu'on te tarife au prix de la Grim...
Tu demandes un verre d'eau, on t'en donne un micro...on est loin des bars qui te donnent généreusement la carafe (à la fois, ils sont très rares ceux là!)...

Et globalement le patron est pas super ravi que tu viennes dans son bar...

Donc recommandé pour prendre un café au comptoir (et si on a pas très soif...)...pour le reste y a mieux ailleurs!


vendredi 20 juillet 2018

Lieu à découvrir...

La Villa d'artistes Radet à Montmartre ouvre exceptionnellement son jardin et quelques unes de ses portes jusqu'à fin juillet...En l’occurrence c'est dans le cadre d'une opération de com avec expo et bar éphémère (super cher) mais ça vaut quand même le coup vu que l'entrée est gratuite et qu'il y a très peu d'occasions de découvrir ce lieu aussi grand que bien planqué.

Pour voir à quoi ça ressemble:
https://www.crobalo.com/single-post/2018/07/07/La-Villa-extraordinaire-un-Boncoin-%C3%A9ph%C3%A9m%C3%A8re-dans-Paris

Place Dalida dans le 18ème
Métro Lamarck-Caulaincourt

dimanche 15 juillet 2018

Le Rossini

Cuisine maison...tout à l'ardoise...2/3 plats du jour...16€ la doublette / 20€ la triplette

Quand au café, il est à 1€ au comptoir...

Fermé Samedi/Dimanche

8, rue Rossini dans le 9ème
Métro Richelieu Drouot


samedi 14 juillet 2018

Adieu l'Express, on t'aimait vraiment bien, mais...

Oui l'Express est le dernier bar à l'ancienne des Halles...
Oui c'est pas cher...
Oui l'ambiance est bonne...
Oui on y mange bien...
Oui les serveurs sont sympas...
Oui la terrasse est calme...

Mais son patron est imbuvable...grande gueule du café, il n'est jamais pingre en propos misogynes, homophobes ou racistes...

Jusqu'alors on avait toujours trouvé des excuses à son comportement ("c'est quand même un personnage", " il est bourré","c'est marrant"...) et on s'y était même limite habitué...résultat on y retournait ...

En ramenant des "touristes", leurs remarques nous ont fait prendre conscience qu'on s'était endormi et qu'on laissait passer des choses qu'on n'aurait jamais dû, sous couvert de conviviale franchouillardise...

Tout ça pour dire qu'on n'ira plus...

Le bar continuera à cartonner, le patron à brailler (comme il dit"il est chez lui") mais au moins nous ne serons plus là l'écouter...

Une chanson de Brassens pour conclure...
https://www.youtube.com/watch?v=167cjgrzVuQ

jeudi 12 juillet 2018

Le velib est mort...

...ou en tout cas dans un coma plus que profond...

Alors que la communication de Smovengo affiche une stratégie du "reculer pour mieux sauter" (cf leur mail ci-dessous), force est de constater que le service est actuellement quasi à l'arrêt...

Des bornes vides (soit), des bornes avec quelques frêles vélibs en station mais qui ne peuvent pas être empruntés (compteur qui ne s'allume pas ou affichage d'un picto d'indisponibilité (sablier à rallonge, tournevis, cadenas, flèches - le "Go" est de loin le pictogramme le + rare), mâchoire bloquée, bornes condamnées où l'on ne peut plus rendre les vélos, impossibilité de s'abonner en station (c'est pas plus mal finalement à la vue du service)...

Et le plus surprenant, c'est qu' on ne croise jamais ni camion de régulation ni van de réparation...ni même un quelconque véhicule avec un logo Velib ou Smovengo... Au contraire des équipes de Cityscoot que l'on peut croiser ici ou là changeant les batteries à plat.

Malgré les différentes annonces d'amélioration prochaine du service, il semble bel et bien que la version Smovengo de Vélib vive ses dernières heures...

Par qui sera t elle remplacée? Un accord entre la maire de Paris et Offo et/ou Mobike?

A suivre

Mail envoyé fin Juin

Cher-e-s abonné-e-s,
Ces derniers jours, vous avez constaté que le nombre de Vélib’ disponibles en station est limité. En effet, nous poursuivons l'opération de remise à niveau des vélos, ce qui nécessite d’en retirer un certain nombre de la circulation pour un passage en atelier. Notre objectif est d’améliorer leur fonctionnement pour éviter qu'ils ne se bloquent en bornette, et pour que votre expérience client soit plus satisfaisante.
Les Vélib' qui sont en circulation sont donc très demandés, et il est primordial de veiller à bien les restituer en station, pour permettre à d'autres utilisateurs de les prendre à leur tour. 
En parallèle, nous renforçons nos équipes techniques avec pour objectif d’accélérer les révisions et les remises à disposition des vélos.
Nos efforts restent donc concentrés sur la résolution des dysfonctionnements et la stabilisation du service, et nous continuons bien entendu d’électrifier les stations sur batterie. Aujourd'hui, 80% des stations en service sont électrifiées.

dimanche 17 juin 2018

Le saviez vous ? normalement oui...mais sinon, vous allez l'apprendre... N°2

A quel numéro commence le 1er des bus parisiens? Et quelle logique se cache derrière leur numérotation?...

1..non...
8...non plus...
14...toujours pas...

Le 1er bus parisien est le 20: il fait Gare Saint Lazare - Gare de Lyon...
Le dernier est le 96: Gare Montparnasse-Porte des Lilas...

Au delà de 100, on entre dans le domaine des bus de banlieue.

Et les numéros inférieurs à 20 sont réservés pour les métros...

Comme l'indiquent les 2 articles ci dessous, le 1er chiffre indique le point principal de départ (quasi toujours une Gare...) et le 2ème une direction, même si les exceptions sont assez nombreuses du fait des extensions et modifications de parcours depuis leur création...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lignes_de_bus_RATP_de_20_%C3%A0_99
https://www.symbioz.net/index.php?id=31

Le saviez vous ? normalement oui...mais sinon, vous allez l'apprendre... N°1

La numérotation des immeubles à Paris suit un principe très simple pour peu que l'on sache 1- où se trouve la Seine 2- dans quel sens elle coule...

Les premiers numéros sont pour les immeubles les plus proches de la Seine... cette règle est valable pour toute rue dont le prolongement  finirait par donner sur le fleuve...pour les autres, aka les rues parallèles, les numéros s'écoulent comme la Seine soit d'est en ouest...

Enfin, les numéros impairs sont à gauche en remontant la rue...et les pairs à droite donc...

Plus de détails et quelques exceptions ci dessous:

samedi 16 juin 2018

Le Tomato

Pinte à 3,50€ tout le temps.

78, rue de Bagnolet dans le 20ème
Métro Alexandre Dumas

jeudi 14 juin 2018

Le cirque des mirages au Connétable du 18 au 20 juin

Le cirque des mirages est un groupe de musique...
Non...
Un groupe de théâtre...
Non plus...
Allez disons que c'est un groupe de théasique..., composé de 2 membres, Parker au piano et Yanowski au chant narratif ou à la narration chantée... Ce dernier interprète des nouvelles fantastiques qui prennent vie dans un monde sombre et inquiétant (à la rencontre de la 4ème dimension et de M le Maudit).

Les histoires sont extrêmement bien écrites...elles tiennent le public en haleine jusqu'à leur chute...
Les mots sont d'une puissance expressive/expressionniste extraordinaire et Yanowski les manipule en maître artificier... 
Le jeu d'acteur est tellement intense qu'il est capable d'emmener le public dans les histoires et situations qu'il décrit... d'où le Mirage... (pour le cirque on cherche encore!)

Avant de partir à Avignon pour un mois, le Cirque des Mirages rode son nouveau spectacle "Delusion Club" dans la petite cave du Connétable. Il dure environ une heure; la rémunération est au chapeau.


Le connétable
55, Rue des Archives dans le 3ème
Métro Rambuteau

mardi 5 juin 2018

Le Lowendal

2,50€ la bouteille de superbock...servie en général avec une coupelle de jamon serrano...#regal

27, avenue Lowendal dans le 15ème
Métro Motte Piquet ou Ségur

samedi 12 mai 2018

La nouvelle carte pimpée de chez Quan

Depuis quelques mois, une nouvelle chef officie dans la cuisine du Drapeau de la Fidélité... ce n'était pas gagné de succéder à Quan qui a tenu les poêles pendant plus de 30 ans dans sa microscopique cuisine de 3 mètres carrés...

Pour cela, il faut:
- respecter les recettes du chef emblématique du lieu
- tenir un rythme extrêmement soutenu (midi et soir, 6 jours sur 7) + préparation en amont
- assurer le débit lors des moments de rush
- nettoyer quotidiennement batterie et plan de travail

Quasi herculéenne la mission...

3 avant elle s'y étaient essayés... sans succès...

Certes la  "profondeur" de la carte a été un peu revue à la baisse: ciao le hamburger et le steak à cheval, bye bye la salade (pas une grande perte, elle était vraiment pas terrible)... On revient à une carte purement viet...

Au final la succession est réussie... Bùi Trúc perpétue l'héritage de Quan tout en y apportant ses petites touches personnelles notamment en termes de présentation mais également au niveau de certaines recettes qu'elle revisite légèrement... 

A 6€ le plat, Chez Quan demeure encore et toujours le restaurant le moins cher de Paris...

Le Drapeau de la fidélité
21, rue Copreaux dans le 15ème
Métro Volontaires

Le Géo

3,50€ la pinte jusqu'à 2h...

2, rue Jonquoy dans le 14ème
Métro Plaisance